Copy

 Newsletter n° 11 – 29 avril 2021

Chers toutes et tous, ami-e-s de la paroisse, frères et soeurs,

Un clip avec des extraits du culte de Pâques, une méditation sur "changer de vie", des nouvelles de nos activités, le portrait de deux conseillers paroissiaux, et la présentation d'une fondation protestante peu connue mais fort précieuse, voilà le menu de cette newsletter.
Nous vous en souhaitons un bonne lecture. Restons en lien !

Le Conseil paroissial
Extraits du culte de Pâques 
 
Clip réalisé par Andrée Sublet avec des extraits du culte de Pâques du 4 avril dernier à Coppet


Changer de vie
 


Jésus leur dit : « Voici ce qui est écrit : le Christ souffrira, et ressuscitera d'entre les morts le troisième jour, et l'on proclamera son nom devant toutes les populations, en commençant par Jérusalem ; on appellera chacun à changer de vie et à recevoir le pardon des péchés. » Luc 24,46-47
Changer de vie ne veut pas forcément dire tout plaquer et recommencer à zéro. Changer de vie, c’est peut-être le moyen de s’engager pour le futur, pour le long terme et de prendre le tournant qui permettra peut-être à l’homme de survivre ou de vivre en harmonie sur cette terre. Changer de vie, c’est peut-être le moyen de s’engager auprès des personnes dans le besoin, des personnes qui sont seules, des personnes qui ont du mal à joindre les deux bouts ou de partager avec l’autre ce que j’ai. Changer de vie, c’est peut-être le moyen de s’engager pour les personnes qui doivent fuir leur pays à cause de circonstances environnementales, politiques, économiques ou la guerre qui les obligent à partir et ils se retrouvent dans des camps de fortune, dans la clandestinité, réfugiés loin de leur famille ou encore ils souhaitent rester chez eux. Changer de vie, c’est peut-être le moyen de s’engager en allant faire ses achats dans les petits commerces de proximité tels les boucheries, les boulangeries, les marchés à la ferme, de réfléchir à ses achats pour éviter le gaspillage ou d’emprunter un outil à son voisin plutôt que d’en acheter un nouveau pour l’utiliser qu’une seule fois. Changer de vie, c’est peut-être le moyen de s’engager à limiter ses déplacements en voiture ou en avion, de prendre les transports publics, de réfléchir à ses vacances non seulement en moment de plaisir, mais aussi en matière d’impact écologique.
En tous les cas, changer de vie, c’est s’engager sur un chemin dont je ne connais pas l’arrivée, mais cet engagement me mènera vers des découvertes et je passerai par des chemins que je n’aurai sans doute pas empruntés. D’ailleurs, les mots de Robert Louis Stevenson « L'important, ce n'est pas la destination, c'est le voyage » résonnent en moi quand j'écris ces mots.


Christel Hofer


Annonces et nouvelles
 
- Prochains cultes (avec chants, de nouveau permis !)
- Dimanche 2 mai, à 10h à Coppet
- Dimanche 9 mai, culte à 10h à Commugny
- Jeudi 13 mai, culte de l’Ascension à 10h à Coppet
- Dimanche 16 mai, culte à 10h à Commugny


 Merci de consulter le site internet de la paroisse qui est régulièrement mis à jour.

- Assemblée paroissiale
Pour ceux qui se sont inscrits, n’oubliez pas de voter pour l’Assemblée paroissiale de printemps 2021, vous avez jusqu’au 7 mai !

- Rencontre œcuménique

Grâce à l’assouplissement des mesures sanitaires, nous pourrons à nouveau nous rencontrer ! Nous avons donc le plaisir de vous inviter le jeudi 29 avril à 14h au temple de Commugny. Pour une conférence d’Andrée Sublet "Visite au pays Dogon".
Par ailleurs, le nombre de places étant encore limité, nous vous remercions de vous inscrire par téléphone auprès d’Andrée Sublet au 079 532 39 45.
Par avance, nous vous remercions de respecter les règles d’hygiène en cours : notamment port du masque et désinfection des mains.
Nous nous réjouissons de vous revoir !



- Eco Eglise
Notre paroisse participe à la préservation de la planète « C’est par lui qu’il a voulu réconcilier avec lui-même l’univers tout entier : ce qui est sur la terre et ce qui est au ciel. » Colossiens 1,20. La restauration amenée par le Christ s’applique à toutes les relations, à soi, à Dieu, aux autres et à la création. Dieu veut qu’on œuvre à ses côtés pour cette réconciliation déjà ici et maintenant, dans l’espérance. Nous avons besoin de deux ou trois personnes qui ont envie de participer à l’action. Plus d’informations auprès de Christel et sur le site ecoeglise.ch, cliquer ici 

- Réunions de prière
"Priez sans cesse. Faites toutes vos prières et vos demandes par l'Esprit Saint ! Soyez bien attentifs et priez toujours fidèlement pour tous les chrétiens." (Ephésiens 6,18)
Rejoignez-nous dans nos groupes de prière !
- le lundi matin à 8h30, à la salle de paroisse de Founex avec Christel
- le vendredi matin à 8h30, au temple de Commugny, avec Linda (sauf le vendredi 14 mai).

 
- Un espace de travail collectif pour les étudiants
Depuis quelques semaines la salle de paroisse de Commugny (route de l'Eglise 18) est mise à disposition des étudiants pour leur permettre de créer du lien en cette période où ils travaillent chacun chez eux. Tous les jeudis, de 9h à 16h (jusqu'au 1er juillet).
Nous remercions les communes qui ont partagé l’information sur leurs sites internet.
Afin de gérer la limite actuelle à 5 personnes, une inscription sur Doodle est mise en place :
inscription ici !
Faites passer le message autour de vous !



- Chocolat équitable
Un grand merci à tous : tous les chocolats ont été vendus !
La paroisse a versé la somme 746.- à Pain pour le prochain, pour aider des agriculteurs de pays du sud à améliorer leur vie. 


- Enfance et jeunesse
Week-end
Notre week-end enfance prévu le week-end du 29-30 mai est remplacé par une après-midi d'activités à Commugny le samedi 29 mai pour les enfants du culte de l’enfance et du KT 7-8.
Le KT 9 vivra un escape game à 17h30.
Un email sera envoyé aux parents avec les détails.
Le dimanche, un culte tous âge aura lieu à 10h à Commugny.

Rencontres
- Le groupe du KT 7-8 mènera une dernière mission à la découverte de qui était Jésus le lundi 3 mai.
- Les KT9 iront découvrir un métier biblique toujours actuel et surtout nécessaire à notre vie le vendredi 7 mai.
- Les KT 10-11 vivent leur dernière rencontre de l'année ce jeudi 29 avril.
 Le groupe du KT9 au port de Nyon après la découverte du métier de pêcheur
Portraits
 
Nous terminons notre série de rencontres de nos conseillers paroissiaux, avec Giselle Meroni et Yves Burger. 

 
Quelques mots de présentation générale ?
Je m’appelle Giselle Meroni et je viens d’Afrique du Sud, où j’ai vécu jusqu’à l’âge de 31 ans. Après avoir marié Luca, qui vient du Tessin, nous avons d’abord passé quelques années aux Etats Unis. Nous nous sommes ensuite installés à Founex et depuis 6 ans à Commugny, d'où nous avons une vue spectaculaire sur le clocher du temple de Commugny. Nous avons deux enfants, Alessia et Matteo, respectivement âgés de 16 et 13 ans. J’ai fait mes études et j’ai travaillé dans le domaine des ressources humaines, jusqu’à notre déménagement en Suisse. 
 
Depuis quand êtes-vous au Conseil paroissial ?
C’est ma première législature au Conseil de Paroisse.

Un passage de la Bible qui compte particulièrement ?
Le Psaume 121,7-8 :
L’Eternel te gardera de tout mal, il gardera ta vie.
L’Eternel gardera ton départ et ton arrivée dès maintenant et pour toujours.

 
Pour moi ce passage souligne, que ce n’est pas à moi de me sauver et que je n’ai pas non plus à craindre. Je peux faire confiance à la volonté de Dieu et à son amour pour moi.

Ce que vous aimez faire quand vous avez du temps libre ?
J’adore voyager, marcher, faire du jardinage, la photographie et la lecture quand j’ai du temps libre. Et je suis actuellement en train de faire un cours d’architecture d’intérieur.

 
 

Quelques mots de présentation générale ?
Je m’appelle Yves burger, je suis marié avec Elisa qui est originaire du Pérou, pays où j’ai eu la chance de passer à plusieurs reprises de magnifiques vacances dans ma belle-famille. J’ai 65 ans et serai donc bientôt à la retraite.

Depuis quand êtes-vous au Conseil paroissial ?
Entré au conseil de paroisse il y a déjà près de 20 ans, j’ai toujours du plaisir à y participer et j’ai accepté d’assumer la charge de sacristain depuis ce mois d'avril.

Un passage de la Bible qui compte particulièrement ?
J’apprécie tout particulièrement chapitre 13 de la première épître de Paul aux Corinthiens c’est un superbe hymne à l’amour et c’est ce passage que nous avions choisi mon épouse et moi pour la célébration de notre mariage au mois de juillet 1994.

Ce que vous aimez faire quand vous avez du temps libre ?
J’aime faire des randonnées en montagne avec ma famille et mes amis, j’apprécie aussi passer des moments de tranquillité à lire un bon livre.

Connaissez-vous ... 
  

... La FAP, ou Fondation pour l’aide au protestantisme réformé
 
Grâce à un industriel français, cette fondation a été créée à la fin des années 70, dans le but de venir en aide aux Eglises réformées dans le monde. Si la FAP répond à des demandes de financement ne provenant que d’Eglises réformées, les bénéficiaires des projets, fort heureusement, débordent fréquemment les seuls protestants locaux.
Les champs soutenus par la FAP couvrent des critères de formation et d’éducation, de diaconie, d’investissement humain, d’infrastructure, d’expression réformée et d’engagement œcuménique *. En parcourant les titres du millier de projets soutenus aux quatre coins du monde en quarante ans, il est intéressant de noter que l’on relit l’histoire de ces années sous un angle indirect, le long d’un chemin de halage !
En 2000, arrive un premier projet lié au SIDA, suivi de nombreux autres, essentiellement de formation de pasteurs et de diacres, de campagnes de prévention de populations à risque.
Parmi d’autres dossiers qui ressortent de la diaconie, nous en accueillons un bon nombre dont la mise en œuvre a pour but de défendre la place des femmes : les aider à se faire respecter, leur donner la force de faire accepter leurs capacités à réfléchir, à penser leur vie, à enseigner leurs enfants, à mobiliser leur entourage, à être prises en compte ; mais aussi la force de faire respecter leur corps.
De nombreux projets concernent les enfants : action de réparation (à la suite de la perte des parents, de violences subies), mais aussi de prévention (de leur santé physique et psychique), de préparation et d’accompagnement d’une vie scolaire plus efficace.
Et, depuis peu, quelques projets destinés aux aînés.
Pourquoi en parler en Terre Sainte-Céligny ?
Il se trouve que l’un des présidents du Conseil de Fondation, Odair Pedroso Mateus, a habité et enseigné une quinzaine d’années au Château de Bossey – où la FAP a fêté ses quarante ans en 2019 - jusqu’au début de cette année. De plus, les deux paroissiens signataires de ces quelques lignes ont fait partie du Conseil de Fondation pendant une douzaine d’années et ont à cœur de faire mieux connaître cette fondation (http://fapreforme.org/) ! A bon lecteur, salut !
                           
                                                                      Jacques-Olivier Chabot et Raymonde Wagner

 
* Plaquette du 40e anniversaire, disponible auprès de la FAP, de J.-O. Chabot ou de R. Wagner

 

Des sites et des liens 

Offreunelumiere.ch : La pandémie de covid-19 nous fait ressentir combien une personne peut nous manquer et ce que signifie perdre quelqu’un que nous aimons. Elle ravive notre gratitude d’être en vie et en bonne santé. Soudés dans un esprit solidaire, donnons-nous les unes et les uns aux autres un signe d’espoir ! La page « Offreunelumiere.ch » vous invite à exprimer vos pensées et vos prières : à partir de Pâques, jusqu’à la Pentecôte, allumez une bougie en pensant à une personne aimée, faites briller sur la carte de la Suisse une flamme en guise de remerciement, en signe d’espérance ou d’union avec autrui.

 

Copyright © 2021 Paroisse de Terre Sainte - Céligny, tous droits réservés.

Paroisse de Terre Sainte - Céligny
route de l'Eglise 18
Commugny 1291
Switzerland

Add us to your address book
 

CCP de la paroisse : 12-9365-8
IBAN: CH03 0900 0000 1200 9365 8 

Vous pouvez vous désabonner de cette newsletter en cliquant ici.

 Email Marketing Powered by Mailchimp