Copy

Qu'est-ce qu'on boit ?

Chaque jeudi, la SAQ met en prévente ses produits en ligne.
Voici ce que je mettrais dans ma caisse cette semaine. 

Prévente en ligne du jeudi 2 juin 
Arrivage en succursale prévu autour du lundi 14 juin

Comme cette infolettre est écrite à l'avance, il est possible que certains vins ne soient pas disponibles. Il se peut aussi qu'ils redeviennent disponibles dans les prochains jours, c'est un peu aléatoire !

Si vous appréciez mon travail, vous êtes invités à faire une contribution volontaire annuelle en cliquant sur ce lien, ou par virement Interac à infolettre.vincentsulfite@gmail.com (mot de passe : Vincentsulfite). Ce n'est pas un abonnement, c'est comme si vous laissiez du tip à votre camelot à la période des Fêtes. Ceux qui contribuent reçoivent l'infolettre à minuit, c'est donc de leur faute si c'est sold out ;)

Contribution annuelle suggérée: 

10 $ si vous achetez une bouteille une fois de temps en temps
20 $ si vous achetez pas mal tous les mois quelques bouteilles
50 $ ou plus si vous allez chercher pratiquement une caisse par semaine à la SAQ

**CERTAINES PLATEFORMES TRONQUENT LA FIN DE MON INFOLETTRE.
ASSUREZ-VOUS DE VOUS RENDRE JUSQU'À LA BIO POUR NE RIEN MANQUER. **

De soif

Hurluberlu 2021 de Sébastien David (24,30$)
Rouge. Sébastien David est ce super vigneron de Loire qui s'est retrouvé au coeur d'une bataille administrative parce qu'un de ses vins avait trop d'acidité volatile. Macération carbonique d'une vingtaine de jours sur le cabernet franc. Élevage en cuve, pas filtré ni collé, aucun ajout de sulfites. Deuxième entrée en scène du 2019 en SAQ cette année. Ça va surement être tout vendu le temps de cligner des yeux. Un très bon exemple de ce qu'est "un vin de soif", sauf pour Julien H. qui écrit "Le naturel c'est pas bon!!!".
Régnié 2020 d'Antoine Sunier (28$)
Rouge. Ward & Associés représente deux domaines distincts, de deux frères, Antoine et Julien Sunier. De ce que j'ai goûté des deux, Julien fait des vins du Beaujolais dans le style de Yann Bertrand, Karim Vionnet, Georges Descombes, alors qu'Antoine fait des beaujolais avec beaucoup de complexité et de profondeur, un peu comme ceux de Foillard et de Chamonard. Macération carbonique de 8 à 10 jours, élevage à moitié en fûts et l'autre moitié en béton, léger sulfitage à la mise. À ce prix-là, on en prend plusieurs. 
Grüner veltliner Classic 2020 de Sepp Moser (19,40$)
Blanc. Nicolas Moser et sa femme Andrea ont reconverti l'ensemble du vignoble à la biodynamie à partir de 2000 quand Nicolas a repris le domaine familial. Le domaine se situe à 70 km à l'ouest de Vienne dans le village de Rohrendorf où ils font pousser 24 hectares de cépages blancs. Ils ont également de la vignes, là où l'on trouve leurs cépages rouges, dans le Burgenland. Cuvée d'entrée de gamme produite à partir des vignes en terrasses entourant le domaine sur sols de loesse. Fermentation et élevage en inox. Blanc droit, bon rapport qualité-prix. 
PB 2021 d'Alta Alella (19,80$)
Blanc. Domaine présent à RAW 2019. De ce que j'en comprends, les vins Alta Alella seraient un sous-projet proposant une vinification sans soufre rendue possible grâce à plus de 40 ans de savoir-faire par la famille Pujol-Busquets Guillen. Je vous recommande toujours leurs bulles. Cette fois-ci, c'est 100 % xarel-lo en blanc tranquille. Vin salin parfait pour l'apéro et les coquillages. 
Côtes catalanes 2021 du Domaine de Majas (19,60$)
Blanc. C'est Agnès et Alain Carrère qui font du vin en Côtes catalanes. Ils ont été grandement influencés par Tom Lubbe (Domaine Matassa) et travaillent en bio en plus de vinifier selon les préceptes du vin nature. Beaucoup de bijoux sortent des vins des côtes catalanes et les vins de ce domaine en sont un exemple. Ce blanc est un assemblage composé à 40 % de rolle, 20 % de maccabeu, 20 % de grenache blanc et le reste c'est carignan blanc et chenin. 4 mois d'élevage sur lies en cuve béton. Très bon rapport qualité-prix !

De curiosité

Bordeaux Tellus Vinea 2020 des Vignobles Pueyo (22,10$)
Rouge. Christophe Pueyo est l'un des trop rares producteurs nature à Bordeaux. Il travaille avec son oncle Jean-Paul 8,5 hectares de vignes à Libourne, à Côté de Saint-Émilion. Depuis 2010, le domaine est travaillé en bio. Cette cuvée de merlot a été travaillé en béton et sans intrant. À ce prix-là, ça pique certainement ma curiosité !
Rollier de la Marinette 2021 du Château la Marinette (21,80$)
Rosé. Je n'ai toujours pas goûté les vins de ce domaine dont j'écrivais sur cette cuvée l'an dernier. Domaine en bio qui produit ce rosé à petit prix à partir de 40 % cinsault, 25 % grenache, 20 % syrah et 15 % tibouren, en appellation Côtes de Provence. 
Chinon 2020 du Château de Coulaine (24$)
Rouge. Domaine historique de Chinon qui cultive la vigne au château depuis au moins le 15e siècle et qui sont les pionniers du bio à Chinon, devenant les premiers certifiés en 1994. Jean Denys de Bonnaventure et sa femme Tatiana s'occupent du domaine depuis 2016. Cabernet franc avec élevage de 10 mois en béton et en foudres. Le domaine utilise très peu de bois neuf, mais je sais pas pour cette cuvée, 
Chablis 2019 du Domaine Oudin (34$)
Blanc. En 1988, Christiane et son mari Jean-Claude s'installe au vignoble de son père dans le petit village de Chichée, au sud de Chablis. Aujourd'hui, c'est leur fille Nathalie qui est en charge du domaine. Elle s'occupe aujourd'hui de 8 hectares de vignes et est certifiée en agriculture durable. Vinifications naturelles avec élevage d'un an sur lies fines en inox. Doses minimes de sulfites ajoutées. Cette cuvée, du millésime précédent, est rentré en magnum il y a deux mois. 
Ried Sätzen Maurerberg Pinot Noir Dolomitkalk 2018 de Weingut Zahel (60,50$)
Rouge. Pour ceux et celles qui ont lu mon livre et/ou vu Supernaturel, vous saurez qu'il se produit pas mal de vins à Vienne même. Le domaine Zahel fait partie de ces quelques producteurs qui y travaillent la vigne. Alex Zahel représente la 4e génération de la famille à s'occuper du domaine. Depuis son arrivé, il s'est concentré à la conversion des vignes à la biodynamie et à la production de vins plus près du nature. Le nom de la cuvée provient du type de sol où poussent les vignes : la dolomite (lien direct avec la chaux dolomitique). Le vin fait 24 mois d'élevage en barriques de chêne neufs et usagés. Clairement, avec un élevage aussi long et un prix aussi élevé, ce vin est destiné à la garde. 
Santenay Premier Cru La Comme 2017 du Domaine Chapelle & Fils (65,75$)
Rouge. C'est aujourd'hui la 4e génération de la famille qui est à la barre du domaine historique de Santenay. Je le qualifie ainsi, car ils sont les premiers à avoir commencé l'embouteillage en arrêtant la vente en négoce, en 1923. Depuis 2002, Yannick Jacrot est chef de culture et sous sa direction, le domaine a été entièrement converti au bio. Les vinifications sont avec levures indigènes et l'utilisation du soufre est minimale. Vignes de pinot plantées en 1966 avec une exposition nord-est, est, en pied de coteaux. J'ai pas l'info sur l'élevage mais je crois qu'on peut présumer d'un bon élevage en fûts et d'un temps de repos en inox ou en bouteille vu le millésime. 
Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes 2018 du Domaine Humbert Frères (120,25$)
Rouge. Je pense qu'on peut se permettre de parler ici d'un vieux domaine, puisque fondé en 1628. Emmanuel Humbert et Frédéric ont repris le domaine des mains de leurs parents, alors que les vignes avaient été plantés par le grand-père, anciennement pépiniériste. Les parcelles ont donc été originalement plantées en sélection massale (opposé à la sélection clônale). Depuis que les deux frères s'occupent du domaine, ils ont réduit les rendements et font des vins plus qualitatifs que jamais. Le domaine est d'ailleurs en train de préparer la prochaine relève, le fils de Frédéric, Pierre-Yves. Selon Vanya, ils seraient les premiers à vendanger à Gevrey-Chambertin. Ils font ensuite une macération pré-fermentaire à froid et une fois la fermentation terminée, l'élevage se fait sur 18 mois. Sur cette cuvée, il y aurait entre 25 et 50 % de bois neuf. 

Bulles

Champagne Bourdaire-Gallois Brut (49,50$)
Champagne. "je ne suis pas déçus du tout , cette bouteille peux facilement me combler n'importe quel soir de semaine !! par contre le vendredi / week-end c'est Pol Roger haha", je ne me tanne pas de ce commentaire en or ! Domaine à l'histoire fort intéressante de 10 générations de viticulteurs, mais dont c'est seulement la 3e qui produit ses vins (les raisins étant auparavant vendus). David Bourdaire est allé compléter sa formation avant de reprendre le domaine et de quitter la cave coopérative en 2001 pour devenir récoltant-manipulant et ainsi embouteiller au domaine. Le domaine de 5 hectares est implanté dans le nord de la Champagne et 85 % de leur encépagement est composé de pinot meunier. Excellent champagne d'entrée de gamme. 
Rosé de saignée Brut de Champagne Fleury (83$)
Champagne rosé. Fleury compte à son actif plus de 30 ans de biodynamie et sont installés dans la Côte des Bar. Il faut le mentionner quand même, l'importance de ceux qui travaillent proprement en Champagne, parce qu'ils demeurent rares à ce jour. Ils étaient à RAW Montréal en 2019, si jamais vous avez eu la chance de goûter leurs vins. 100 % pinot noir, du fruit et du plaisir garantis. J'ADORE LES CHAMPAGNES ROSÉS SUE ME !!!

De table

Moyer Rd RR1 2019 de Stratus Vineyards (19,95$)
Blanc. Comme beaucoup de domaines du Niagara, ce projet débute par un mécène amoureux du vin, David Feldberg, de la compagnie Teknion. Bien évidemment, ça prend une tête de vin de mener à bien un tel projet et surtout chercher à faire des produits qualitatifs. C'est là qu'entre en jeu  notamment Jean-Laurent Groux. Formé en oenologie, ça fait plus de 30 ans qu'il pratique le métier dans la vallée du Niagara. On peut donc véritablement parler d'un pionnier. Les 23 hectares sont travaillées de façon "durable", avec le chai qui est le premier bâtiment du type certifié LEED. Cette cuvée de riesling contient un peu plus de 10 grammes de sucre résiduel (se boit donc comme un demi-sec) et est très bas en alcool. Très bon ami de la bouffe très épicée, mais pas de l'apéro.
Orange one 2019 de Paraschos (31$)
Orange. Francis nous dit "pas buvable". Philip lui trouve que ça goûte le vinaigre. Pendant ce temps-là, Danielle trouve que le Gallo rosé c'est son vin préféré. BREF, tous les goûts sont dans la nature, n'est-ce pas ? Anyway, vous pensiez que la catégorie de table était réservée aux vins un peu plus sérieux ? Sachez que le vin orange tel qu'on le retrouve dans le Frioul, en Slovénie et en Géorgie, est bien souvent issu de longues macérations et donc plutôt tannique. Bien souvent des vins à carafer et à boire en mangeant. Alexis Paraschos est un de mes vignerons préférés dans le Frioul. En goûtant les vins de Radikon et de Gravner dans les années 80, son père Evangelos a eu une révélation et a décidé d'acheter un domaine une dizaine d'années plus tard. Depuis 2003, les vignes sont travaillées en bio et on n'utilise plus d'intrant au chai. Assemblage de ribolla gialla, friulano et malvasia fina en macération pelliculaire. 5 à 6 jours de macération pour le friulano, deux semaines pour les autres, puis élevage de 22 mois. Au Candide, on aime mettre ce genre de vin sur l'accord pour jouer sur les textures du plat qui s'accrochent aux tannins du vin. 
Vinos de Madrid Camino de Navaherreros 2020 de Bernabeleva (20,10$)
Rouge. Domaine de 45 hectares en biodynamie dont le nom signifie "la route de l'ours". Cette cuvée d'entrée de gamme est produite à partir des raisins de pas mas tous les vignobles du domaine. Majoritairement grenache, avec 10 % de tempranillo, élevé en fûts neutres. J'ai eu la chance de goûter et l'acidité du vin vient ajouter beaucoup de longueur et de fraîcheur dans ce vin. C'est un bon ami à table, mais c'est quand même une version fruitée et délicate de ce que peut donner du grenache de la région. 

De grande soif

Cerasuolo di Vittoria 2017 de COS (38,75$)
Rouge. COS, c'est Giusto, Giambattista Cilia et Pinuccia Strano qui font de grands vins en Sicile, mais bon, ça, vous commencez à le savoir. Ils ont commencé leur projet en 1980 en sortant de l'université. Cette cuvée est un classique. Comme le vin précédemment mentionné, assemblage à parts presque égales de nero d'avola et de frappato. 3 semaines de cuvaison où les raisins ont été égrappés, puis 18 mois d'élevage en botti de chêne slavonien. Deux ans en bouteille. 
Sancerre 2020 du Domaine Fouassier (36,50$)
Rouge. Vous commencez à connaître mon amour pour ce domaine. Souvenez-vous également de son Iconoclaste en bombe de fruits. Ils travaillent en biodynamie sur une soixantaine d'hectares de vignes, ce que je trouve impressionnant ! Cette cuvée provient d'une parcelle de pinot de 6,5 hectares sur sols calcaire, des vignes âgées de 25 à 45 ans. Macération à froid, puis fermentation de 8 jours avec peu d'extraction. 12 mois d'élevage en fûts. 
Sancerre 2019 du Domaine Vacheron (51,25$)
Rouge. Le domaine Vacheron est en biodynamie depuis 2006, à Sancerre. Je vous ai toujours parlé avec beaucoup d'amour et d'enthousiasme de leur sancerre blanc dans la quarantaine de dollars. Cette fois on passe à leur cuvée de pinot. On a droit ici à un assemblage de terroir : 50 % calcaire jurassique et 50 % silex éocène. Macération éraflée de 30 jours puis élevage d'un an en barriques âgées entre 1 et 5 ans. 

De garde

Saumur L'Insolite 2020 de Thierry Germain (45$)
Blanc. Thierry Germain a repris le domaine en 1992 et a entamé la conversion vers la biodynamie. J'aime beaucoup ses cabernets francs d'entrée de gamme, mais je suis moins familier avec ses blancs. Les vignes proviennent d'une parcelle de 3 hectares où les chenins ont 90 ans, plantés sur un mix de silex, d'argile, de calcaire rouge et de grès. Fermentation et élevage en foudre de 1200 litres, 12 mois d'élevage sur lies fines. 
Alsace Grand Cru Kaefferkopf Gewurztraminer 2018 du Domaine Geschickt (48,75$)
Orange. J'ai bu ça hier et comme c'est à 16,2 % d'alcool (le site de la SAQ est erroné), je suis complètement hangover lol, mais c'était vraiment bon avec le porc sur charbon de bois ! Domaine avec lequel on aime bien travailler au Candide. Ils sont situé à Ammerschwir près de Colmar, sur la route des vins. Les raisins étaient autrefois vendu à la coop et dans les années 50, le père de Bernadette (mariée à Jérome) commence à embouteiller du vin. Ils reprennent sur les traces du Papa et ont passé de pères en fils/filles depuis. C'est aujourd'hui, Arnaud, Frédéric et Aurélie qui s'occupe du domaine. Ils sont en biodynamie depuis 1998. Macération de gewurztraminer, extraordinaire équilibre entre puissance, richesse et textures, mais le tout en grande délicatesse, comme si tout était merveilleusement en place. Un grand vin. 
Chardonnay Les Bruyères 2019 du Domaine Tissot (75$)
Blanc. Stéphane et Bénédicte sont à la tête du domaine familial fondé par le père de Stéphane, André. Lorsqu'il a repris le domaine de 50 hectares, une des premières choses que Stéphane a faites c'est de poser un ultimatum à son père : soit je convertis en bio ou je quitte. Cette parcelle de chardo est exposée plein sud sur des sols argileux avec trias, en Arbois. Long élevage en fûts de près de 24 mois. Grand vin, bon ami de la table très certainement (coucou raclette). La grande cuvée du domaine, le Clos de La Tour de Curon 2019, à 185 $ (vin de semaine), sort cette semaine. Cette cuvée provient de vignes de chardonnay avec une très très grande densité à l'hectares, plantées sur échalas. C'est un des fleurons du domaine. Élevage de 24 mois en fûts, 1/3 neufs.
Montestefano Riserva 2017 de Produttori del Barbaresco (159,25$/MAGNUM!)
Rouge. Encore des arrivages de Barbaresco ! Je vous copie-colle encore mon texte. L'une des expériences de vin dont je me souviendrai toute ma vie. Pendant la première vague, je partagais mon confinement avec Emily Campeau, mais également Véronique Rivest et son mari. On soupait une fois semaine, on se faisait des vins à l'aveugle, on finissait par être un peu chaud. Une fois, en fin de soirée, Véro nous sort un vin de Barbaresco à l'aveugle. La profondeur de ce qu'on a bu m'a jeté sur le cul. La complexité et le caractère du vin en faisaient un vin unique. Quand Véro a retiré la chaussette, j'ai compris. C'est la coopérative la plus réputée au monde, qui regroupe une cinquantaine de familles membres et qui ont mis sur la map l'appellation Barbaresco. Les achats de raisin de la coop sont motivés par la qualité de ceux-ci et non pas par la quantité. Qui dit Barbaresco, dit nebbiolo. Cru exposé sud, sud-est à 230-280 mètres d'altitude sur sols calcaires. 36 mois d'élevage en botti. Les cuvées Muncagota, Asili Riserva ainsi que des magnums d'Ovello Riserva sortent également. 

De François Lambert

Longitude Brut Extra 1er Cru de Larmandier-Bernier (99,25$)
Champagne. Cela fait 8 génération que que la famille Larmandier fait du Champagne sur la Côte des Bars. Ils ont des vignes sur les Grands Crus de Cramant, Avize et Oger, ainsi que sur un Premier Cru, Vertus. Ils cultivent 18 hectares de vignes au total et en biodynamie depuis plus de 20 ans. C'est un assemblage de tous leurs chardos de la Côte des Blancs. Le vin est assemblé avec 40 % de leur réserve perpétuelle débutée en 2004. C'est dosé à 3 grammes par litre. 
Meursault Clos du Cromin 2018 du Château Génot-Boulanger (88,75$)
Blanc. Le Château Génot-Boulanger est installé à Meursault et exploite 27,5 hectares sur 92 parcelles (touchant ainsi 32 appellations, très bourguignonne comme donnée). Ils sont présentement en conversion bio. Les vins sont quand même abordables si on compare à leurs voisins, pour la qualité qu'ils cherchent à atteindre. Check ce qu'ils écrivent sur leur site : "Notre parcelle, de 1.42 hectares, est exposée sud/sud est, les terres sont profondes et assez argileuses. Les bas contiennent beaucoup de tête de roche. Ce lieu-dit est sur le bas de la colline de volnay là où les terres sont riches, argileuses et peu caillouteuses". 12 mois d'élevage en fûts de chênes (avec 20 % de neufs) puis 6 mois en inox, filtration avant la mise en bouteille. 

Qui est Vincentsulfite ?

Il y a quatre ans, on m'invitait à une dégustation de vins allemands en après-midi. Bien évidemment, j'aimais le vin, mais pas comme aujourd'hui, mettons. J'y ai rencontré celle qui est aujourd'hui ma mentore, ma boss, mais surtout ma meilleure amie, Emily Campeau. À partir de cette rencontre, j'ai commencé à goûter à beaucoup de vins, j'ai lu énormément et j'ai rencontré un paquet de gens formidables. Ça fait donc trois ans que j'écris chaque semaine sur ce qui rentre à la SAQ avec toujours la même idée : offrir une vitrine à ceux et celles qui produisent du vin d'artisan. Je suis sommelier au Restaurant Candide, sous la direction d'Emily qui gère la carte, j'ai participé au développement du show Supernaturel, disponible sur Évasion, et j'ai écrit un livre portant le même nom, disponible dans toute bonne librairie. Mon prochain projet ? Faire du vin, les vins de Très-Précieux-Sang

Copyright © 2022 Vincentsulfite, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp