Copy

Qu'est-ce qu'on boit ?

Chaque jeudi, la SAQ met en prévente ses produits en ligne. Voici ce que je mettrais dans ma caisse cette semaine. 

Prévente en ligne du 6 juin
En succursales autour du 14 juin
Cliquez ici pour avoir la liste des infolettres hebdomadaires déjà partagées (pratique en succursales).


**Semaine avec beaucoup d'arrivages que je ne connais pas! Je vous suggère d'écouter cette vidéo de 4 minutes sur les sulfites. Pierre Overnoy est l'un des plus grands vignerons qui soit. Merci à Cassady pour le partage !** 
 
CERTAINES PLATEFORMES TRONQUENT LA FIN DE MON INFOLETTRE. ASSUREZ-VOUS DE VOUS RENDRE JUSQU'À LA BIO POUR NE RIEN MANQUER. 

De soif

Ventoux Le P'tit Landra 2017 du Château Landra (23,20$)
Rouge. J’ai rencontré Frédéric Renoux à RAW Montréal et je l’ai ensuite vu à New York. Bonhomme hyper sympathique et généreux. Il fait des vins à Ventoux qui débordent de fruits. C'est sa cuvée d’entrée de gamme à 23$, sans sulfites ajoutés, qui arrive en SAQ. @grndgui et moi on en a bue une en fin de soirée il y a deux mois et ça s’est sifflé en un rien de temps. Si cette bouteille est aujourd’hui en SAQ, c’est parce qu’elle fait partie des finalistes du Jugement de Montréal 2018 qui l’a mis en 3e place des « Vins rouges nature à moins de 30$ ». Vous ne voulez pas rater ça pour vos BBQ d’été!! (Quel été ?????)
Secateurs Rosé 2018 d'Adi Badenhorst (16,85$)
Rosé. Producteur emblématique bio d'Afrique du Sud, Badenhorst a appris à faire du vin à Crozes-Hermitage. Leur chenin blanc qui tourne autour de 18 $ m'a souvent dépanné il y a deux ans, en genre de blanc d'apéro pas cher. Je n'ai pas eu la chance de goûter leur rosé, mais à voir que c'est majoritairement du cinsault avec une pointe de syrah, j'ai l'impression qu'il y a du beau fruit ici et que le tout est hyper sec. Ça vaut clairement la peine de l'essayer à ce prix-là. Ils ont également une cuvée qui sort à 19 $ cette semaine, le rouge Swartland Papegaai 2017. Assemblage de cinsault et tinta barroca. À essayer !

Château Revelette 2018 (21,05$)
Rosé. J'en avais acheté plusieurs il y a trois ans. Deuxième millésime qui arrive en SAQ depuis que j'ai commencé mon infolettre. J'avais écrit : "Ça ne va pas révolutionner ta vie, mais pour le prix, c't'un cool rosé. C'est le genre de truc que j'amènerais dans un party de piscine de famille." J'me forçais moins han ? Grenache, cab sauvignon, cinsault, ugni blanc. Domaine certifié bio. 

Clos de la Butte 2017 d'Éric Chevalier (20,85$)
Blanc. Vigneron que j'ai découvert en même temps que vous, Éric Chevalier fait de très beaux muscadets en Loire. Je n'ai pas essayé cette cuvée en particulier, mais comme j'ai bien aimé ce qu'il a fait à ce jour (surtout avec le petit prix auquel ça se vend). C'est très passe-partout comme vin. 

De curiosité

Bourgogne La Taupe 2017 de Chavy-Chouet (26$)
Rouge. J'avais pratiquement envie de vous mettre ce vin dans la section "de soif", parce qu'il n'y a pas grand-chose cette semaine qui s'y qualifie à moins de 30 $, mais je ne connais pas du tout ce domaine. C'est Boires qui importe, ça devrait donc être bon. Le domaine est né de l'association de deux des plus anciennes familles de Meursault, Chavy et Chouet. Romaric Chavy fait donc partie de la 7e génération de vignerons et le plus important à savoir, selon moi, c'est que son parrain François Mikulski lui a beaucoup appris au niveau de la vinification. Cette cuvée provient de vignes de pinot noir de 70 ans, vinifié sur levures indigènes. À ce prix-là, j'aurais tendance à croire que c'est assez facile d'approche. Clairement à essayer !
Vouvray Arpent 2017 du Domaine Sébastien Brunet (26,10$)
Blanc. Vigneron que je ne connais pas qui a repris le domaine de ses parents, mais qui ne vinifiaient pas leurs raisins. Anna de chez Oenopole m'a vanté sa capacité à faire des vins précis qui visent à refléter leur terroir. Je vous suggère donc d'essayer sa cuvée d'entrée de gamme, 100 % chenin sur des sols d'argiles à silex (assemblage de 7-8 parcelles). Il reste un 4 grammes de sucre résiduel qui devrait bien balancer avec la tension que donne le silex. Sébastien travaille avec de l'inox principalement, un petit peu de fûts et il sulfite à la mise en bouteille. Tout est bio !
Muscat sec 2017 du Domaine Tetramythos (26,55$)
Blanc. I saw this and I was like "oh my gawd what is this" and so I wrote to Anna and she said "it's hot !!" so I was like "yeah sure I'll try it"........ J'aime beaucoup le muscat, j'aime son aromatique très punché. Panayiotis achète en négoce ces raisins de vignes en très haute altitude qui donne une belle acidité au vin. Sec et minéral, un peu calcaire, crayeux, pierre à fusil, bref, un vin pour Jean-Sébastien. Levures indigènes pour la gloire et inox. 
Ils ont également une deuxième cuvée qui sort cette semaine. Retsina Amphora nature Roditis (17,55$). Blanc. 6 mois élevage en amphore de roditis. Vous vous souvenez peut-être de ce cépage sur la cuvée Foloi de Mercouri qui avait bien marché, car excellent rapport qualité-prix. @fetaforce1 fait dire que ça marche bien avec un gros plat de traziki et poisson frit, avec bien évidemment, crumble de feta. 
Campo Casalvegri Valpolicella Classico Superiore 2016 de Ca' La Bionda (32,35$)
Rouge. Je sais, je sais. Ça revient cher la curiosité. Mais je ne connaissais même pas l'existence de ce domaine il y a 2 minutes. Ce qui fait que ça se retrouve ici, c'est que c'est Oenopole qui importe. Je le dis d'avance : ce n'est pas du tout une appellation qui m'interpelle, sauf que la description sur le site d'Oenopole me rend très très curieux : "La famille Castellani, elle, fabrique de vieux Valpo, des Valpo pâles, pleins de fruits, des valpolicellas vibrants qui ne sont pas masqués par du bois neuf et des concentrations caricaturales". Bref, bio, levures indigènes, 18 mois d'élevage en foudre et bonne acidité. Si c'est bon, ça peut être très intéressant à faire vieillir. 

Bulles

Cuvée Renaissance de Champagne Vadin Plateau (48,25$)
Champagne. De la Champagne en conversion du bio à la biodynamie, qui travaille en fermentation spontanée sur levures indigènes, à moins de 50 $. C'est trop pour moi, on dirait qu'une force occulte travaille à vouloir s'assurer que je dépense toujours plus d'argent que j'en gagne à la SAQ !! Yann Vadin serait un jeune vigneron dans la vingtaine qui a repris le domaine de ses parents. 100 % pinot meunier, un cépage en Champagne que j'aime plus que ma propre vie. 

De table

Mâcon Chaintré Savy Sans soufre 2016 de Dominique Cornin (32$)
Blanc. Je vous l'ai mise dans la catégorie "de table", mais je me souviens très bien d'avoir bu ça en cuisinant, après lui avoir donné un petit coup de carafe. C'est du magnifique chardonnay nature importé vin Dame-Jeanne. Romain Cornin a repris le domaine familial de 10 hectares où il travaille en biodynamie (certifié depuis 2009). Son père Dominique est un pionnier de la biody dans le Mâconnais. Surveillez également leurs Pouilly-Fuissé et leur Saint-Véran en arrivages à venir. Bien évidemment, fermentation naturelle et long élevage en inox avec contact sur lies fine. 
Touraine Ambroise Bel air 2018 de La Grange Tiphaine (27,45$)
Blanc. Bon, alors la semaine passée semble-t-il que je serais passé à côté d'un super domaine, celui de La Grange Tiphaine. Je me reprends donc cette semaine avec leur cuvée Bel air. À leur arrivée en 2002, ils ont arrêté l'utilisation des herbicides puis sont allés chercher la certification bio pour finalement travailler en biodynamie. Situé à Ambroise, le domaine est l'un des seuls qui s'y trouvent. Ils font surtout des rouges sur le secteur d'Ambroise (8 hectares) et des blancs à Montlouis (7,5 hectares). La cuvée Bel air est leur chenin (vignes de 70 ans) en appellation Touraine-Ambroise. Levures indigènes, pressurage long et délicat, élevage en béton sur lies fines pendant 3 mois. L'idée est de faire ressortir le fruit plutôt que la minéralité. 
Dolcetto Langhe 2016 de Silvio Grasso (20,45$)
Rouge. Domaine de 14 hectares, à quelques kilomètres de Barolo. Alessio, fils de Silvio, tente de limiter au maximum les utilisations de produits à base de cuivre. Ils ont un style de vinification moderne avec brèves macérations, élevage en inox, conservant ainsi un maximum de fraîcheur. C'est prêt à boire dès maintenant, mais ira certainement bien à table, surtout à 14 % d'alcool. La SAQ sort également sa cuvée Langhe Rosso 2016 à 24,75$)
Bandol 2018 du Château Pradeaux (30,75$)
Rosé. Ajout de dernière minute car apparu sur la page de @on.decante. Il a quand même écrit que c'était un des meilleurs rosés en SAQ. Je lui fais confiance là-dessus !  75 % mourvèdre, 25 % cinsault. Les vignes auraient toujours été cultivées en bio de ce que je peux lire. Fermentation sur levures indigènes. Hugo m'a même référé à l'article de Punch Drink qui l'a mis dans son top 25 des vins 2018. 

De minibar

Vigna La Miccia de Marco de Bartoli (47,75$)
Marsala. J'ai eu une bouteille de Marsala une fois dans ma vie, ramenée de Sicile en cadeau. En faisant un peu de recherche sur GuildSomm, j'ai vu à plusieurs reprises des commentaires dithyrambiques sur le marsala de Marco de Bartoli. C'est un vin fortifié (appellation sicilienne) fait à partir du cépage grillo. C'est donc un peu sucré et où le côté floral et orangé du bois amène une certaine fraîcheur. À servir avec le dessert ou certains fromages. 

De grande soif

Pinot noir 2016 de Les Vins pirouettes (32,50$)
Rouge. Christian Binner est un incontournable en Alsace qu'on croise souvent sur les cartes des bons restos. Les Vins Pirouettes, c'est en fait une collabo avec sa collègue Vanessa  avec qui il achète des raisins d'autres producteurs bio. Sa cuvée Tutti Frutti sortie il y a quelques mois m'avait vraiment beaucoup charmé. Pinot noir de grande soif, provenant de vignes de 40-50 ans sur sols de gneiss, égrappé, macération 10 jours, levures indigènes, cuve inox, sulfites à la mise, dans ma gueule dans une semaine. 
Sancerre Les Grands Champs 2017 du Domaine Fouassier (30$)
Blanc. Vous commencez à connaître mon amour pour ce domaine. Souvenez-vous également de son Iconoclaste en bombe de fruits. Bref, c'est une cuvée parcellaire (c'est le premier domaine à avoir commencé à travailler en parcellaire en Sancerre !). Le terroir des grands champs est composé de calcaires de Buzançais sur kimméridgien inférieur (excellent à plugger pour séduire une date quand on mange du poulet de la Dinette Triple Crown). Cuvée donc très minérale, avec une certaine amplitude en bouche. Vinification naturelle bien évidemment et élevage en cuve. 

De garde

Condrieu l'Arbuel 2016 de Xavier Gérard (65$)
Blanc. Encore une fois, domaine que je ne connais pas, mais dont je vous parle, car importé par Agence Lieux-dits. Producteur de haut niveau qui fait des vins d'appellation en très petite production. On est très chanceux d'avoir ça à la SAQ. Il travaille en bio non certifié, vinifie sur levures indigènes, sans collage ni filtration. Ce sont des vins taillés pour la garde. Sa cuvée de Côte-Rôtie 2015 à 77,25 $ et sa cuvée de Côte-Rôtie 2013 à 75 $ sortent également aujourd'hui. Selon le millésime et le cépage, il va élever en inox et/ou en pièces bourguignonnes (10 à 20 % neuves) et-dash-ou en demi-muids (de 5 à 10 ans d'âge). 

De François Lambert

Trebbiano d'Abruzzo 2013 de Valentini (173$)
Blanc. Bon, François, ça fait un moment que je t'écris, mais tu ne me réponds jamais. À quand des nouvelles de ta part, un chèque, que'q'chose !? Je t'avais écrit sur la dernière sortie de ce producteur, sur son millésime 2014. Je t'avais dit que c'était une production microscopique ce qui en fait des vins très rares. Et bien ça n'a pas changé en quelques mois. L'engouement pour ces vins est toujours là. Peut-être qu'au moment de lire ces lignes, c'est déjà sold out ! C'est en biodynamie à Trebbiano d'Abruzzo (et d'ailleurs, le cépage de cette cuvée porte le nom de l'appellation, pas ben ben marketing HAN FRANKY ?). Ils vendent 90 % de leurs raisins à la coop et ne gardent que la qualité ultime pour vinifier au domaine. Drôle de modèle d'affaires tu me diras, mais ça, je te laisse ça à ta discrétion, c'est toi le pro de la business qui dit à tout le monde quoi faire :).

On se partage une caisse d'IP

L'importation privée est vue à tort par plusieurs comme étant inaccessible et coûteuse. De nombreuses agences à Montréal ont pourtant de véritables bijoux dans leurs portfolios et je vais tenter de vous en repérer chaque semaine. Suffit de se trouver des amis avec qui partager la caisse (ou pas) et d'écrire à l'importateur-trice. Bingo !

Refosk 2016 de Klabjan (31,30$ btl / caisse de 6)
Rouge. Je vous recommande un vin de Slovénie cette semaine, importé par Vadim Fonta et son agence, L'Agence sans nom. Vadim a remporté le Wine Pairing Battle du Manitoba la semaine dernière après plusieurs semaines de duels féroces. Donc, 100 % refosk en fermentation spontanée avec 15 jours de macération. Pas trop de remontages pour ne pas faire trop d'extraction et éviter d'aller chercher trop d'acidité. Après pressurage, moitié barriques, moitié inox. 2 ans d'élevage, pas de collage ni filtration. Sulfites totaux de 18mg/l, je déclare donc ce vin NATURE (lol). Le domaine de 10 hectares est situé dans le village d'OSP, sur la côte Adriatique. Bref, si vous avez envie de vivre complètement autre chose avec un vin, par rapport à ce que vous avez l'habitude de boire, ça se passe ici. L'étiquette est peut-être moins Instagram, mais au moins vous allez bien boire. 

"Es-tu dans le vin, toi ?"

L’autre fois j’ai dit à mon chauffeur de taxi que oui…pis il m’a cru. Libre à vous de définir mon statut. Je dirais surtout que je suis un gars qui dépense la moitié de sa paie en vin et qui mange du tofu le reste de la semaine pour compenser. La vérité c’est que j’ai commencé cette infolettre pour que mes parents achètent de meilleurs vins quand je vais souper à St-Lambert, pis je me suis dit que ça pourrait inspirer vos parents aussi, ou vous, accessoirement. Je repère les vigneron-ne-s qui travaillent bien, peu importe le style, la provenance, ou le budget. Comme dirait le Sommelier Nordiq, le vin c’est fait pour être bu en gang. Je ne suis pas sommelier, mais quelqu’un m’a déjà décrit comme l’ange gardien des bons boires.

Copyright © 2019 Vincentsulfite, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp