Copy

Qu'est-ce qu'on boit ?

Chaque jeudi, la SAQ met en prévente ses produits en ligne. Voici ce que je mettrais dans ma caisse cette semaine. 

Prévente en ligne du 25 juillet
En succursales autour du 2 août
Cliquez ici pour avoir la liste des infolettres hebdomadaires déjà partagées (pratique en succursales).

CERTAINES PLATEFORMES TRONQUENT LA FIN DE MON INFOLETTRE. ASSUREZ-VOUS DE VOUS RENDRE JUSQU'À LA BIO POUR NE RIEN MANQUER. 

De soif

Smiley Chenin IV de Terracura (25,95$)
Rouge. L'idée des vins Smiley est venue lorsqu'ils ont assemblé des restes de chenin de deux millésimes (2011 et 2012). Ils avaient alors expérimenté différentes techniques sur le même chenin (macération pelliculaire, élevage sous voile, oxydation et "madérization" volontaire au soleil). Premièrement, ce ne sont pas des vins pour Thérèse et Réal de Blainville. Deuxièmement, même chez les amateurs de vin "funké", c'est un peu polarisant. Perso, j'ai trouvé ça un peu too much et un peu lourd, mais d'autres que j'estime beaucoup ont semblé bien aimer. Peut-être l'aurais-je davantage apprécié si je l'avais abordé comme un xérès d'apéro. Bref, cette cuvée est un assemblage des millésimes 2015 à 2018 avec les différentes techniques de vinification dont je vous ai parlé précédemment. 
Smiley Dry Red de Terracura (25,95$)
2e arrivage de ce même producteur. Cette cuvée que je n'ai pas encore goûtée est un assemblage de cinsault, mourvèdre, syrah et tinta barroca sur des millésimes de 2015 à 2017. Syrah et mourvèdre partiellement égrappés, cinsault et tinta barocca en grappes entières. Je l'ai mis en vin de soif pour m'adresser au bon public, mais à boire avec des charcuteries à tout le moins. 
Ma Terre 2018 du Domaine Milan (27$)
Rosé. Un de mes arrivages préférés en rosé chaque année. Henri Milan est un vigneron fort respecté dans le monde du vin nature. Il est à Provence, mais oups, il fait des rosés avec de la personnalité, lui (hihihihihihihihi). Moitié cinsault et moitié grenache. Jack de chez Glou a goûté en février et m'a confirmé que 2018 était très réussi, avec de la fraise et une belle longueur minérale. 

De curiosité

Innocent Pinotage 2017 de Lammershoek (20,20$)
Rouge. Vin d'Afrique du Sud a très bon prix. Le croisement de cinsault et de pinot noir donne un cépage appelé pinotage. De ce que je lis sur les internets, le vin semble offrir un bel équilibre entre l'éclat du fruit, mais également une certaine longueur dû aux tannins. BBQ style !
Kloof Street Red 2017 de Mullineux (22,90$)
Rouge. Andrea Mullineux a été nommée vigneronne de l'année par le magazine américain Wine Enthusiast. Cette cuvée en est une de négoce provenant de 8 vignobles travaillés de façon durable. Assemblage reposant une large proportion de syrah (90 %), auquel s'ajoute cinsault, carignan, grenache, tinta barocca et mourvèdre. 25 % grappes entières, ajout de sulfites minimal, 2 pigeages par jour, contrôle des températures sur la fermentation, élevage en barriques et en demi-foudres, alouette. Rouge de table à 14 % d'alcool. 

Bulles

Benjamin Bridge NV (29,95$)
Bulles. Aaaaaaah, le retour de Benjamin Bridge ! Ce sont dans mes bulles canayennes préférées ! Assemblage d'acadie blanc, seyval, chardo et pinot noir. Ils travaillent en biodynamie depuis 10 ans dans la baie de Fundy. Je pense qu'on a un assemblage de millésimes ici, mais je n'ai pas été en mesure de confirmer ce matin. 
Mirgin Cava Reserva 2016 d'Alta Alella (21,20$)
Cava. Projet familial créé il y a plus de 20 ans par Josep Maria Pujol-Busquets et Christina Guillén. Le domaine comprend 30 hectares de pansa blanca (xarel-lo) et de mataro (mourvèdre) en bio dans la zone agricole du parc naturel de la Serralada de Marina. Ils sont aussi les premiers de l'appelation cava à avoir réalisé des bulles sans soufre dès 2006. Une bonne partie des vignes ne reçoit aucun traitement, les sols sablonneux aidant à bien drainer et à éviter toute apparition de mildiou. Cette cuvée est composée de xarel-lo et maccabeu. On fermente les deux raisins séparément en inox puis 2e fermentation en bouteille avec 15 mois de vieillissement sur latte. Fruit à chair blanche, pomme verte et amande fraîche, bulle vivifiante. Pas chère !

De table

Les Peyrouzelles 2017 de Causse-Marines (24,45$)
Rouge. Ça fait longtemps que j'achète les vins de Patrice Lescarret, vigneron fort respecté à Gaillac. Le mot qui me vient toujours a l'esprit en buvant ses vins : soyeux. Assemblage de syrah, combiné avec des cépages moins connus (duras, braucol et jurançon noir). Mettez ça sur un poulet voir (bonne chance pour faire tenir la bouteille). 
Montsant 2017 d'Altaroses (24,50$)
Rouge. Joseph d'Anguera est connu dans le Montsant (Espagne) pour y avoir introduit la syrah. Le domaine appartient à la famille depuis 200 ans, mais est travaillé en biodynamie par Joseph et Joan, ainsi que leur mère Mercé. J'ai déjà goûté cette cuvée 100 % grenache il y a deux ans et j'ai eu beaucoup de plaisir. Élevage majoritairement en béton avec un peu de chêne pendant 12 mois. 
Chianti Classico 2016 de Volpaia (27,75$)
Rouge. AAAAAH LE CHIANTI. Je suis tombé en amour avec ses vallées, ses petits villages et ses routes sinueuses. Ce qui frappe au niveau des vins, c'est la gouleyance que peut offrir le sangiovese lorsque bien travaillé. Domaine représenté par Rézin qui remporte beaucoup de prix sur ce 2016 (qui est un beau millésime pour plusieurs dans la région). Macération de 10 jours puis élevage de 10 à 12 mois en fûts. Peut se faire vieillir facilement mais est prêt à boire. L'ami de la sauce tomate ;). Leur cuvée Riserva 2015 sort également à 39,25 $, un excellent candidat pour la garde ;)

De mini-bar

Calvados Pays d'Auge 8 ans de Roger Groult (81$)
Calvados. Ça, c’est du très très bon calvados. C’est aujourd’hui le petit fils de Roger, Jean-Roger (cute han ?) qui distille. 8 ans d'élevage permet de bien goûter le côté fruité et la fraîcheur d'une eau-de-vie en jeunesse, bien qu'on commence à voir la rondeur de la pomme, de la cannelle et de la vanille qui se développent avec le temps passé en fût. 
Marc de gewurtzraminer de Zusslin (101$)
Eau-de-vie. Ça prend du temps pour développer son palais dans la dégustation d'eau-de-vie et moi-même, j'ai encore beaucoup de travail à faire pour pas me mettre à danser sur le bar quand j'en bois. Par contre, quand j'ai goûté les eaux-de-vie de Jean-Paul lors de son passage à Montréal, j'ai tout de suite été frappé par la délicatesse de celles-ci. Notes du domaine : "À l’issue de la fermentation des marcs, ceux-ci sont chargés dans l’alambic et distillés doucement. Au nez nous retrouvons certaines caractéristiques emblématiques du Gewurztraminer : arômes riches fruités et floraux. En bouche l’opulence du cépage s’exprime et s’accompagne d’épices, typiques du Gewurztraminer."

De grande soif

Chénas Les Blémonts 2017 du Domaine Saint-Cyr (36,50$)
Rouge. Domaine que je ne connais pas, mais étant donné que ça vient de Bambara sélections, je vous en glisse un mot ce matin. 27 hectares en bio aujourd'hui sous la direction de Raphaël Saint-Cyr. Ce que j'aime lire c'est que l'ensemble de leurs cuvées sont en parcellaire afin de bien différencier les terroirs. Le tout vinifié en levures indigènes. Sur cette cuvée de gamay, il y a un peu de béton et des vieux fûts de chêne. La cuvée de Morgon Les Charmes 2017 à 37,25$ sort également cette semaine. 

De garde

Serena Palazzolo Friuli Colli Orientali 2016 de Ronco del Gnemiz (38,50$)
Blanc. Probablement sold-out au moment où vous recevez mon infolettre parce qu'importé par Vin Dame-Jeanne ;). Le domaine s'est établi dans le Frilui dans les années 60, entre l'Adriatique et les Alpes. Serena Palazzolo et Christian Pattat font les vins depuis une quinzaine d'années en bio. Monsieur Pattat s'impose comme une référence dans les blancs de pressurage directe dans la région. Le sol, dit "ponka", est un mélange d'argile, de sel et de calcaire. La cuvée Serena 2016 est un sauvignon blanc "sculpté, texturé et intensément tendu" (Vanya). À boire à table en laissant le vin s'ouvrir et évoluer, ou bien à mettre dans le cellier.
Domaine Tempier (arrivages multiples)
La famille Peyraud a à coeur la défense de la notion de terroir. Lucien Peyraud, en goûtant une bouteille du domaine d'un millésime préphylloxera, a vécu une illumination et s'est lancé dans le projet de retrouver le terroir perdu avec la plantation des nouvelles vignes du domaine. Les vins sont d'excellents candidats à la garde et les boire en jeunesse pourrait être considéré comme un crime, quoiqu'il est intéressant de pouvoir comparer l'évolution dans le temps. Tous les sols sont composés d'argile et de calcaire, mais chacune des parcelles a sa personnalité que le domaine tente de mettre de l'avant avec la vinification.

Bandol 2016 - rosé (42$) : Les rosés du domaine sont fait de 65 % de presse directe et 35 % de macération qui font une fermentation malolactique partielle. La moitié élevée en inox et l'autre en béton, le tout pendant 7 mois. 55 % mourvèdre, 25 % grenache et 20 % cinsault sur des vignes d'en moyenne 20 ans d'âge. 
Bandol 2017 - rosé (42$)
Bandol 2017 magnum - rosé (90,25$)
Bandol 2017 jéroboam - rosé (274,25$)
2016 - blanc (sold-out) : Les blancs sont égrappés et foulés. Élevage en foudres pendant 8 à 10 mois une fois la fermentation malolactique complétée. 60 % clairette, 18 % ugni blanc, 19 % bourboulenc et 3 % marsanne. 
Cuvée classique 2016 - rouge (51$) : 75 % mourvèdre, 14 % grenache, 9 % cinsault et 2 % carignan. Vignes de plus de 40 ans.
Cuvée La Migoua 2016 - rouge (82,25$) : 50 % mourvèdre, 20 % grenache, 26 % cinsault et 4 % syrah. Vignes de plus de 40 ans.

 

On se partage une caisse d'IP

L'importation privée est vue à tort par plusieurs comme étant inaccessible et coûteuse. De nombreuses agences à Montréal ont pourtant de véritables bijoux dans leurs portfolios et je vais tenter de vous en repérer chaque semaine. Suffit de se trouver des amis avec qui partager la caisse (ou pas) et d'écrire à l'importateur-trice. Bingo !

Rakete 2017 de Jutta Ambrositsch (28,65$/btl - cs de 6)
Gemischter Satz. "C'est quoi ça calice, c'pas du vin, c'est du Kool Aid" - Citation rêvée de mon père. Un vin de vignes urbaines, à Vienne. 3 hectares en 10 parcelles à différents endroits de la ville. Ça goûte le jus de fraises sauvages branché sur le 220v. On a ici un Gemischter Satz, donc on a complanté une dizaine de cépages qu’on a également co-fermenté. C’est pas évident à faire quand on est nature, faut donc faire du super beau raisin à la vigne.

Je vous transmets le texte de la vigneronne assez exceptionnel : "Here is hope, with which we fly away from here today, here everything bad is on a break – and Rocket Man Elton John starts his very last world tour. No tears! Back to the wine: Rotburger, Saint Laurent, Blauburger, Merlot and a few white vines, probably planted unintentionally, who knows, Vienna 30 years ago, early 80s, wild times in a city that was not so wild at the time, at least on the surface. Again, back to the wine: Forest soil and fruits, rather more seed than fruit. Fermented gooseberries, a few scattered cranberries, and a somewhat too inflated dark pink air mattress by the pond. 6.50 pm. It is slowly getting cooler. The scratch on the knee starts itching. A hint of iodine, a pinch of salt... check ignition and may god’s love be with you! Please shake before drinking, bottled with fine yeast directly from the tank.)"

"Es-tu dans le vin, toi ?"

L’autre fois j’ai dit à mon chauffeur de taxi que oui…pis il m’a cru. Libre à vous de définir mon statut. Je dirais surtout que je suis un gars qui dépense la moitié de sa paie en vin et qui mange du tofu le reste de la semaine pour compenser. La vérité c’est que j’ai commencé cette infolettre pour que mes parents achètent de meilleurs vins quand je vais souper à St-Lambert, pis je me suis dit que ça pourrait inspirer vos parents aussi, ou vous, accessoirement. Je repère les vigneron-ne-s qui travaillent bien, peu importe le style, la provenance, ou le budget. Comme dirait le Sommelier Nordiq, le vin c’est fait pour être bu en gang. Je ne suis pas sommelier, mais quelqu’un m’a déjà décrit comme l’ange gardien des bons boires.

Copyright © 2019 Vincentsulfite, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp