Copy

Qu'est-ce qu'on boit ?

Chaque jeudi, la SAQ met en prévente ses produits en ligne. Voici ce que je mettrais dans ma caisse cette semaine. 

Prévente en ligne du 29 août
En succursales autour du 7 septembre
Cliquez ici pour avoir la liste des infolettres hebdomadaires déjà partagées (pratique en succursales).

Un gros merci à ceux qui contribuent financièrement à cette infolettre. J'invite tous les abonné-e-s à faire une contribution volontaire annuelle en cliquant sur ce lien, ou par virement Interac (mdp : Vincentsulfite).

Contribution suggérée: 

5 $ si vous achetez une bouteille une fois de temps en temps
10 $ si vous achetez pas mal tous les mois quelques bouteilles
20 $ ou plus si vous allez chercher pratiquement une caisse par semaine à la SAQ

**CERTAINES PLATEFORMES TRONQUENT LA FIN DE MON INFOLETTRE. ASSUREZ-VOUS DE VOUS RENDRE JUSQU'À LA BIO POUR NE RIEN MANQUER. **
Bar Mamie X Pastel Rita X Vincentsulfite
Ce soir 29 août, 17h@minuit, au Pastel Rita (5761 St-Laurent).
Le futur bar à vin Mamie vient présenter un avant-goût de sa bouffe au magnifique bar-café Pastel Rita. On m'a donc approché pour venir y présenter une courte sélection de 6 coups de coeur. J'y serai toute la soirée à y servir du vin. Venez dire coucou !

De soif

Le Vallon 2014 du Domaine Milan (26,05$)
Rouge.  Henri Milan est un vigneron fort respecté dans le monde du vin nature. Je vous ai parlé de son rosé il y a quelque temps. Cette cuvée de rouge toujours excellente d'année en année est composée de grenache, syrah et mourvèdre. 5 jours de macération puis élevage de 4 ans en béton (4 ans !!!!!!!). C'est vraiment super pour le prix. 
Pitti 2017 de Weingut Pittnauer (19,85$)
Rouge. Domaine biodynamique autrichien, situé dans le Burgenland. J'ai justement goûté à nouveau cette cuvée sur le millésime 2016 récemment : beaucoup de fruits, avec un peu de matière et belle acidité qui donne de l'élan au vin. Blaufränkisch et zweigelt, 50-50.
Vignaverde 2017 de Marco de Bartoli (29,15$)
Blanc. Domaine bien établi en Sicile qui fait de sublimes marsalas. Je vous ai recommandé leur Lucido il y a quelques semaines. Le grillo est un cépage sicilien que j'adore. Il est ici égrappé, macéré à froid pendant 24 heures pour aller extraire un peu d'arômes primaires, puis fermenté en inox avec levures indigènes, élevage de 6 mois en inox. Non filtré, So2 à la mise seulement. 

De curiosité

Malagousia Achaia 2018 du Domaine Tetramythos (18,80$)
Blanc. Le Domaine Tetramythos fait des trucs assez intéressants dans le Péloponnèse. J'ai vu une photo de la vue du domaine et j'ai presque acheté sur-le-champ un billet d'avion aller simple. Cette cuvée 100 % malagousia est toute en délicatesse et florale. Macération de 36 heures à basse température, fermentation sur levures indigènes, pas de filtration ni collage, élevage de 6 mois en inox. Bio !
Blanc de gris Moschophilero 2018 du Domaine Tselepos (22,45$)
Blanc. Yiannis Tselepos a appris l'oenologie en Bourgogne et possède un style axé sur l'expression du terroir. Le moschofilero, cépage autochtone, est pressé directement puis fermente lentement à basse température en inox, puis en barriques, avant de passer 3 mois d'élevage en barriques neutres sur lies. Légère filtration avant la mise en bouteille et léger So2. 

Bulles

Spontané blanc 2018 du Domaine des Hauts Baigneux (24,45$)
Pet nat. Domaine repris en 2012 par Nicolas Grosbois et Philippe Mesnier à Azay-le-Rideau (comme Quentin Bourse). Je vous ai parlé de leur cuvée de grolleau qui est sortie la semaine dernière. Cette fois-ci, c'est un pétillant naturel (donc prise de mousse en bouteille alors que la fermentation n'est pas terminée). Chenin, loin de l'oeil (loin du coeur?), mauzac et sémillon. 9 mois en bouteille avant dégorgement (soit l'expulsion de lies). 

Cumières Premier Cru Expression de Champagne Geoffroy (58,75$)
Champagne. Je ne connais pas Jean-Baptiste Geoffroy, mais quand c'est Dame-Jeanne qui importe et que ça sort en bas de 60 balles, je suis VENDU. Propriétaire-récoltant dans la vallée de la Marne qui possède 14 hectares et qui travaille toujours en vinification parcellaire (c'est-à-dire de faire des cuvées séparant les différents terroirs). Assemblage de 2011 et 2012, 50 % pinot meunier (miam!), 40 % pinot noir et 10 % chardo sur les terroirs de Cumières et de Hautvillers. Dosé à 8 grammes par litre pour un beau petit velours.

Autres arrivages de Geoffroy cette semaine : 
Cumières Premier Cru Empreinte Brut 2012 (73,50$) : Coeurs de cuvées seulement. 75 % pinot noir, 20 % chardo, 5 % meunier. Élevage en barriques et demi-muids. Dosé à 5 g/l. Dégorgé en décembre 2018.
Cumières Premier Cru Rosé de Saignée Brut (81$) : Rare champagne en saignée. 60 heures de macération de pinot noir. Vignes de 25 ans sur sols d'argile, craie et marne. Dosé à 7 g/l, dégorgé en décembre 2018. 
Coteaux Champenois Cumières Pinot noir 2015 (82$) : Vieilles vignes de 60 ans sur des sols argilo-calcaire, craie et silex qui servent à faire ce pinot noir tranquille. 12 mois en demi-muids et barriques. 
Cumières Premier Cru Volupté Brut 2011 (95,50$) : Blanc de blancs de chardo sur des sols crayeux, vignes de 35 ans exposées plein sud. Vinification en barriques et demi-muids. Dosé à 3 grammes, dégorgé en décembre 2018. 
Cumières Premier Cru Blanc de rose Brut (139$) : Co macération de chardo et de pinot noir pendant 65 heures, élevage en cuve béton. À mi-chemin entre le rosé et le vin orange (en Champagne, faut le faire!). Dosé à 3 grammes et dégorgé en décembre 18 également. 
Cumières Premier Cru Les Houtrants Brut Nature 2013 (319,50$) : Une petite cuvée pour notre François Lambert national ici. Complantion de pinot noir, meunier, chardo, arbane et petit meslier à Cumières. Tirage 2013 d'une réserve travaillée depuis 2008 (solera?). Vendangés et pressés en même temps, ces raisins sont ensuite élevés en inox. Pas de dosage, dégorgé en janvier 2019. 

De garde

Morgon Cuvée Corcelette 2017 de Jean Foillard (44,50$)
Rouge. Les dernières fois que j'ai écrit sur Foillard (tu te répètes Sulfite !), je vous disais que j'affectionnais particulièrement ses vins depuis que j'ai lu le texte de ma grande amie Emily Campeau qui explique comment le vin est venu à elle. Bien évidemment, ce n'est pas le fameux Côte de Py dont il est question ici, mais bien d'une cuvée parcellaire de Morgon. Du grand gamay de profondeur, sur un millésime solaire. 
Pouilly Fuissé Les Chevrières 2016 de Dominique Cornin (50$)
Blanc. J'ai justement bu son Mâcon-Chaintré ce week-end en souper du dimanche. C'était top, vraiment de la Bourgogne de grande élégance. Cette cuvée est l'une des plus belles de Pouilly-Fuissé du domaine. Terrain très pentu de sol calcaire ferrugineux très rouge et très mince. Quand c'est Dame-Jeanne, on ne se trompe pas. 
Alpilles 2015 du Domaine Trevallon (181$ magnum)
Rouge. Domaine mythique sur les Baux de Provence qui a changé la face de l'appellation. Ce sont aujourd'hui les enfants Antoine et Ostiane Dürrbach qui ont repris le domaine. Les vignes sont plantées sur le versant nord des Alpilles dans des sols rocheux et caillouteux, ce qui permet de réduire légèrement l'excédent de chaleur et de lumière. Ils ont décidé de planter autant de cabernet sauvignon que de syrah, se référant à des textes sur la viticulture de la région préphylloxéra. Or, en 1993, l'AOC leur a demandé de respecter d'avoir un maximum de 20 % de cabernet-sauvignon. Ils ont donc décidé de faire du Vin du pays, chose qui à l'époque était assez précurseure. Domaine bio depuis 1973. Cette cuvée moitié syrah, moitié cab sauvignon est macéré en grappes entières puis élevée en foudre et barriques. Maman, Papa, c'est bientôt ma fête !!!!

On se partage une caisse d'IP

L'importation privée est vue à tort par plusieurs comme étant inaccessible et coûteuse. De nombreuses agences à Montréal ont pourtant de véritables bijoux dans leurs portfolios et je vais tenter de vous en repérer chaque semaine. Suffit de se trouver des amis avec qui partager la caisse (ou pas) et d'écrire à l'importateur-trice. Bingo !

Pet Mex 2017 de Bichi (48,75$/btl - cs de 12)
ATTENTION, SEULEMENT 6 CAISSES DE DISPO. ELLES VOUS SONT RÉSERVÉES, FAITES VITE. 
Pet nat. Oh oh ! Les vins de Bichi sont de retour !! Domaine mexicain qui fait du vin nature que j'ai découvert à Mexico il y a deux ans. Pet nat rosé d'un cépage toujours inconnu à ce jour, non filtré et sans ajout de sulfites. Bref, ça demeure une de mes plus belles expériences de pétillant naturel des deux dernières années. Le visage phare du domaine, Jair Téllez, est chef et reconnu mondialement comme un des grands chefs mexicains, surtout grâce à son restaurant Laja qui met de l'avant les produits locaux. La rencontre de Jair et de Louis-Antoine Luyt, vigneron nature chilien très influent, a convaincu le chef de changer l'approche, tant à la vigne qu'au chai, du domaine familial situé dans la région de Tecate. Bichi est donc né en 2014 et est en conversion vers la biodynamie. 

"Es-tu dans le vin, toi ?"

L’autre fois j’ai dit à mon chauffeur de taxi que oui…pis il m’a cru. Libre à vous de définir mon statut. Je dirais surtout que je suis un gars qui dépense la moitié de sa paie en vin et qui mange du tofu le reste de la semaine pour compenser. La vérité c’est que j’ai commencé cette infolettre pour que mes parents achètent de meilleurs vins quand je vais souper à St-Lambert, pis je me suis dit que ça pourrait inspirer vos parents aussi, ou vous, accessoirement. Je repère les vigneron-ne-s qui travaillent bien, peu importe le style, la provenance, ou le budget. Comme dirait le Sommelier Nordiq, le vin c’est fait pour être bu en gang. Je ne suis pas sommelier, mais quelqu’un m’a déjà décrit comme l’ange gardien des bons boires.

Copyright © 2019 Vincentsulfite, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp